Bicane_Blanc-a.jpg

Actualités

Novembre 2013
EuroCroq'pom 2013. 16 et 17 novembre
Programme des conférences :
Mitteau Martine Vice Présidente de l'UPF : Les ressources génétiques
Feugey Laurence : Corepom
Moinet François (croqueur) : Le cidre
Heitzler Pascal (croqueur) : Les arbres pleureurs
Lespinasse Jean-Marie : Conduite des arbres fruitiers
Lespinasse Jean-Marie : Le jardin
Priac Amandine : Relance des variétés anciennes
Vincent Nicolas : Les coccinelles
Fruits oubliés : Les cépages interdits
Conférence extra-muros : De la pomme d'Adam à la pomme d'Apple

Décembre 2012
. Parution "Fruits deLorraine" 10° volume du Verger des Terroirs de France ® lire la suite

Novembre 2012
. Assemblée générale de l'UPF
Comité éditorial examen de "Rhône Alpes et Nord Pas de Calais"


Octobre 2012
. Conseil d'administration de l'UPF

La ville d’Alès organise avec le parrainage de l'UPF les1ères Assises Nationales de la Pomologie.
. Accueillis par Alès, ville primée "capitale française de la biodiversité”, ces premières assises nationales de la pomologie sont l'occasion pour tous les professionnels, les associations et les amateurs de communiquer et d'échanger sur leurs travaux effectués en matière d'arboriculture fruitière et de pomologie.
En effet nous pouvons dire qu’en France, deux types d’actions sont menés : l’une clairement identifiée à la fois dans ses objectifs et son organisation et l’autre assez flou, faisant intervenir de nombreux acteurs ayant des objectifs très variés. La conservation du patrimoine fruitier français demande une implication de toutes les bonnes volontés mais la dispersion entraîne une déperdition dans les moyens financiers et humains. Au contraire, ils devraient être au minimum coordonnés car enfin le but est assez souvent le même : conserver la diversité de nos espèces et variétés qui font la richesse de notre patrimoine fruitier. Nous le savons la conservation de la diversité nationale représente un nombre important de variétés et d’espèces. Aussi est il impératif de faire de la pomologie. C’est un point essentiel pour éviter toute confusion. Des critères simples existent et permettent de faire des fiches descriptives. C’est le seul moyen de connaître le fruit que l’on conserve.
Pendant des siècles, la diversité du matériel cultivé a été créée et maintenue de façon dynamique dans les zones de production par les agriculteurs. Mais le monde qui vient est celui des villes. Aujourd’hui, près de la moitié des êtres humains sont des citadins. Ils n’abandonnent pas pour autant leur besoin de présence végétale. Qu’ils soient symbolique comme des balcons, petits comme des squares ou vastes comme des parcs, qu’ils soient publics ou privés, individuels ou partagés, tous ces jardins fruitiers sont bons pour la santé des humains. Il y a bien sur le plaisir de les voir comme les autres espaces verts, mais il y a aussi le plaisir de la cueillette et de la dégustation. De plus dans ces fruitiers le citadin redécouvre le temps qu’il fait et les saisons.
Le jardin fruitier doit être l’exemple même du développement durable, le lieu où il faut économiser les ressources, notamment l’eau, en même temps que favoriser la biodiversité et la santé du consommateur.
Une telle ambition ne peut se concevoir sans un partenariat entre les professionnels, les associations, les amateurs et une volonté politique continue, nationale et locale.
D.R

Septembre 2012
. Parution "Fruits des Pays de la Loire" 8° volume du Verger des Terroirs de France ® lire la suite
. Parution "Fruits de Bretagne" 9° volume du Verger des Terroirs de France ® lire la suite


Juin 2012
.Comité éditorial examen de "Fruits de Lorraine"

. Réunion du projet Corepom.
La première partie du Projet FRB CorePom en partenariat avec l’INRA d’Angers et de nombreuses associations pomologiques françaises est maintenant pratiquement terminée. Les résultats des analyses "génétique" sous format Excel ont été rendus aux associations participantes. Etonnements, surprises, inquiétudes parmi les premières réactions des participants et cela avant une étude approfondie à tête reposé des résultats de ces analyses moléculaires. De nombreuses questions se posent particulièrement sur les "synonymes". Laurence Feugey a précisé sur ce que l'Inra appelle "synonymes" dans les résultats d'analyses. Les analyses ont été effectuées sur des échantillons de feuilles prélevés sur 2 arbres considérés appartenir à 2 variétés différentes mais qui ont les mêmes résultats d'analyses moléculaires. Cela peut donc être de vrais synonymes au sens pomologique ; cela peut aussi être des faux synonymes, comme dans le cas où il y aurait une erreur de dénomination pour l'un des 2 arbres. On a alors des profils moléculaires identiques pour 2 noms de variétés différents, l'un des 2 noms étant erroné et non un synonyme de l'autre. Prudence donc avant d'avancer que telle variété est synonymes de telle autre sur la base des résultats de CorePom.


Mai 2012
.Comité éditorial examen de "Fruits de Lorraine"

Février 2012
. Conseil d'administration de l'UPF



Janvier 2012
. Présentation du "Verger des Terroirs de France au CTPS
. Lors de la réunion de la section "Arbres fruitiers du Comité technique permanent de la sélection, le concept et les parutions du "Verger des terroirs de France" ont été présentés. La démarche ainsi engagée par l'UPF pourrait s'insérer dans l'élaboration du futur catalogue européen des variétés fruitières.